d​+​/​m-

by Justin(e)

/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    Purchasable with gift card

      €5 EUR  or more

     

  • Record/Vinyl + Digital Album

    12" LP with gatefold cover.

    Includes unlimited streaming of d+/m- via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      €10 EUR or more 

     

  • Full Digital Discography

    Get all 37 CanISay? Records releases available on Bandcamp and save 35%.

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality downloads of Demo 2020, Monsters chronicles, Demo 2017, 06 72 43 58 15, Omega, EP, Distance, Nocebo, and 29 more. , and , .

    Purchasable with gift card

      €70.20 EUR or more (35% OFF)

     

1.
Tu t'acharnes à détruire tes excès tes monstrueux enfants ton ombre sale et secrète à te définir un ennemi ses nouvelles armes ses nouveaux pièges ses nouvelles règles tu orchestres silencieusement tes coups d'état et ta tolérance au fond n'est que racisme froid Agressé tu réclames: "Justice à l'infini! vengeance à l'infini! torture à l'infini!" On protège la démocratie / Faux problème On protège les droits de l'homme / Faux problème On protège la liberté / Faux problème Faux problèmes Fascisme nullement surmonté nous survivons encore sous ton signe Que rien ne se politise que plus rien ne bouge que la fin de ton histoire soit acceptée de tous Que le seul lien qui nous unisse soit la danse démente des indices du mois Agressé tu réclames: " Justice à l'infini! vengeance à l'infini! torture à l'infini!” Ne nous demande pas de choisir entre toi ou le terrorisme entre toi ou le nazisme entre toi ou ta grand-mère Ne nous demande pas de choisir entre toi et tes misérables conséquences Ne nous demande pas de choisir entre toi ou l'intégrisme toi ou le nationalisme toi ou ton grand frère Ne nous demande pas de choisir entre toi et finalement quoi? Et finalement toi Faux problèmes
2.
Je gueulais dans le desert en très mauvais ténor en gros animal stupide et obscène Je me branlais tout fort vomissant à la romaine pour me resservir seul encore et encore et encore et encore étranger à la douleur brillamment je m'ignore Tout va très bien le corps au dehors Tout va très bien silence je dors Je m'en vais ou je m'en vas l'un et l'autre se dit ou se disent Je me vidais par derrière détourné du monde réformé de l'armée de réserve du capital Génialement exclu j'organisais le pire souvent à la recherche d'une blessure radicale encore et encore et encore et encore depuis des générations que l'on vivote dans les marges Je vous laisse tranquille retour à mon naufrage Allez bonsoir tout le monde Je m'en vais ou je m'en vas Je m'en vais pardonnez-moi oubliez-moi Je m'en vais ou je m'en vas Je m'en vas silencieusement m'anéantir là-bas Fin de l'histoire dans mon maigre présent je resterai là-bas entouré du néant Vaisseau fantôme raté glorieux, serré contre la mort se finit mon sabordage
3.
Deux ou trois rhinocéros assis sur une chaise grignotaient des enfants en lisant le journal L'éditorial annonçait que ma mère était vierge et que le Troisième Reich venait de gagner la guerre Deux ou trois rhinocéros assis sur une chaise me regardaient gentiment en posant le journal La dernière page annonçait que mon frère était mon père et que le Troisième Reich avait dévoré l'Orient Vivre et penser comme des porcs Nous venons de nulle part ma turbo bécassine reprends du cadavre et réjouissons-nous de vivre et mourir comme des porcs Nous n'allons nulle part ma turbo bécassine remâche du cadavre et déshabille-toi Deux ou trois rhinocéros triaient leurs déchets et faisaient du vélo en lisant le journal Les pages centrales affichaient l'Amérique coupée en deux d'un côté le Japon et de l'autre l'Allemagne Deux ou trois rhinocéros défilaient comme des mannequins en lisant le journal qui discrètement annonçait qu'en fait j'étais mon frère et que le Troisième Reich avait avalé l'Afrique Deux ou trois rhinocéros à l'impératif cherchaient un maître dans les verbes vides Deux ou trois rhinocéros voulaient sauver la nation dans une étreinte angoissée déliraient des complots Deux ou trois rhinocéros voulaient trouver du travail animal en trop encombrant bétail Vivre et penser comme des porcs Nous venons de nulle part ma turbo bécassine Vivre et penser comme des porcs Nous n'allons nulle part ma turbo bécassine Vivre et penser comme des porcs Vivre et mourir comme des porcs
4.
La Science sourit dans sa barbe à côté les grands récits font la gueule Plus d'invisible main pour rassurer les appels La vérité la voilà magicienne incertaine Laisse-toi séduire et tournent les actrices Bienvenue dans la passion du réel Bienvenue dans le désert du réel Tu sais tu peux toujours y mettre du sens ou tranquillement te laisser aller à une authentique violence Le siècle derrière toi ne manque pas d'exemples Le siècle derrière toi voilà de la jouissance Le Semblant sourit dans sa cave A l'étage la Modernité fait la gueule Plus de lumière ni de croix pour assurer ton rappel La vérité la voilà une réponse incertaine Viens nous séduire dans le désert du réel Tu sais tu peux toujours y mettre du sens ou tranquillement te laisser aller à une authentique violence Le siècle derrière toi ne manque pas d'exemples Le siècle derrière toi voilà de la jouissance Pourras-tu toujours y mettre du sens? Devras-tu toujours y mettre du sens? Voudras-tu toujours y mettre du sens?
5.
01:17
Certains s'amusent dans le chaos d'autres glissent sur les ruines et pousuivent leurs émois en ordre dispérsé Chacun joue son combat tous devenus victimes tous à la poursuite d'enjeux particuliers Faites un don pour les droits des hippies aux yeux clairs des papas divorcés originaires d'Alsace Bienvenue chez les reptiliens qui conspirent et au aan club d'Hitler unis dans leurs révoltes identitaires Luttez loin de moi Luttez contre qui? Luttez contre quoi? Choisissez bien: Choisissez lutte Sans même effleurer l'immensité calme du capital Certains pleurent dans le chaos d'autres dansent sur les ruines et poursuivent leurs émois en ordre dispérsé prêt à satisfaire vos demandes spécifiques je m'arrangerai de toutes vos communautés Vendu(s)! Ne parlons plus de l'existence des classes ne pensez même pas soumettre ma liberté Vendu(s)! Ne parlons plus d'économie politique retournez tranquillement dans le combat pour vos différences
6.
Mauvaise rencontre nouvel accident La fiction d'un contrat et l'ordre est expliqué La naissance la richesse au gouvernement il n'y a rien à voir rien à discuter Partage et distribution des places sous leurs commandements la politique est un cercle fermé Une profession un espace confisqué un pouvoir à conquérir ou à désirer Tu sais notre impuissance politique a été rédigée depuis longtemps Tu sais notre impuissance politique a été décidée La politique n'est pas un métier Personne ne possède de titres à gouverner La politique n'est pas un métier Faudra-t-il sur l'Agora se masturber? Les élections seront inessentielles c'est par tirage au sort qu'on fera les assemblées Les érections seront inessentielles c'est au hasard qu'on sera désigné Mauvais vouloir ventre avide démesure et désordre tourbe populaire ou bête irrationnelle En dehors du compte reste loin de notre centre et retourne à l'ivresse de tes plaisirs privés L'égalité de nos intelligences fondation encombrante oublions-la en vérité tu sais ton impuissance politique on l'a rédigé depuis longtemps Tu sais ton impuissance politique nous l'avons décidée La politique n'est pas un métier Ni la naissance ni la richesse n'ont de titres à gouverner La politique n'est pas un métier Ni un pouvoir à conquérir ou à désirer Les élections seront inessentielles c'est par tirage au sort qu'on fera les assemblées S'il doit y avoir représentant du peuple c'est au hasard qu'on sera désigné Nous serons désignés
7.
Manipuler l'absence repenser à tes lèvres Manipuler l'attente espérer une brèche Manipuler l'absence repenser à tes lèvres Tu es l'autre qui part et je suis celle qui reste Une légion de seuils et mille formes de peines tu es l'autre qui part et je suis celle qui pleure Vers le nord l'exception nous enferme Tu es l'autre qui part et je suis celle qui traîne à jamais sur la frontière ils ont dessiné pour toi le plus joyeux des régimes à jamais sur la frontière cicatrice en mal de signe à jamais sur la frontière Manipuler l'absence en dehors des lois manipuler l'attente en dehors du droit Ce que l'on voit dans les marges se construit dans les centres Inassimilable tu es celui qu'on déteste devant moi les portes se refermeront Derrière toi les portes se refermeront Entre nous les portes se refermeront Tu seras l'autre qui part je serai celle qui traîne à jamais sur la frontière ils ont dessiné pour toi le plus pervers des régimes à jamais sur la frontière cicatrice en mal de signe à jamais sur la frontière à jamais sur la frontière et Supporter l'absence en repensantà tes lèvres Supporter l'attente à jamais sur la frontière et s'en aller seule en repensant à tes lèvres à jamais revenir seule
8.
L'amitié traîne derrière toi le nord traîne derrière toi et ce soir maigre feuille qui passe pas de poésie Accompagne-moi s'il te plaît porte-moi Ô romance qui passe je le sais maintenant Je ne marcherai plus jamais seul Et derrière moi la lune traîne Je ne marcherai plus jamais seul et derrière moi la vie s'entraîne Attendant grâce à toi le déclin grâce à toi puis-je le dire ? Malheur de la vertu ou produit enragé L'amour qui proteste guérilla qui nous enneige Julie tenace je te sens maintenant Fiction punk Sainte Croix ou dissidence voilée Je me sens si bien dans les bras d'Olivier Se défaire de l'absence cracher sur la frontière Ô victoire grimace Tu le sais maintenant Tu ne marcheras plus jamais seul Et derrière toi la lune traîne Tu ne marcheras plus jamais seul et derrière toi la vie s'entraîne Nous ne marcherons plus jamais seuls Et derrière nous la lune traîne Nous ne marcherons plus jamais seuls et derrière nous la vie s'entraîne
9.
Offre-nous juste ton corps Abandonne-toi à l'exception souveraine Nous avançons le droit d'organiser ton corps misérable animal vermine insacrifiable tu n'en penseras rien Non rien ne t'autorise à parler Offre-nous juste ton corps reste dans notre camp L'hôtel Arcade ou les viols d'Omarska? On hurlera au scandale à ta place et d'une seule voix on aura honte pour toi Offre-nous juste ton corps Abandonne-toi à la langue souveraine reste dans le coma On soumet juste ton corps au devoir de la médecine encercler l'impur pour la santé de l'ensemble Tu te mettras à nu en mesure préventive Mérites-tu de vivre? De polluer l'espace? On essayera sur ton corps l'expérience préventive et silence de sirène tu ne témoigneras pas Non rien ne t'autorise à parler Offre-nous juste ton corps et choisis ton camp L'hôtel Arcade ou les viols d'Omarska? On hurlera au scandale à ta place et d'une seule voix on aura honte pour toi Apporte-nous le corps du prisonnier afin que son cas soit examiné Apporte-nous le corps montre-nous le corps du prisonnier Offre-nous juste ton corps reste dans notre camp
10.
02:38
Et l'Univers en entier est encore amoureux de toi Indifférente Done Juane devant l'effondrement qui passe On te prépare un deuxième corps bouquet de nerf amélioré et l'on travaille dans ta chair la passion de l'éternité Amélia progresse et dans le choeur des immortels un nouveau commencement Amélia ne veut pas souffrir Amélia ne veut pas veillir Amélia se veut parfaite n'accepte aucune limite et avance dans une une vie sans conclusions particulières Et l'univers en entier est toujours amoureux de toi Publicité sans produits tourrnée vers de nouveaux sommets Aucune contrainte pour ta physique et l'indésirable écarté Une fille dans l'usine se demande où est la fiction désormais Amélia progresse se libère du politique pour un nouveau commencement Amélia progresse libère la technique pour un nouveau commencement Amélia ne veut pas souffrir amélia ne veut pas veillir et avance dans une vie sans conclusions particulières
11.
Amazone sereine en province américaine clandestine maîtresse ignorante délinquante au sortir de la communauté des amants Immigrante sur le limes impérial capturée dans une danse idéale à bout de souffle au sortir de la communauté désoeuvrante Vita activa Au plaisir de vous décevoir De ne jamais vous revoir D'attaquer de là où nous sommes de mettre les forces avant les formes Au plaisir de vous décevoir de ne jamais vous revoir d'être regardé avec méfiance animal sans appartenance Indécise sereine en Bretagne américaine devenir d'une invisible étreinte multipliée au sortir de la communauté affrontée Innommable figure de Samsa sur la barrière de Mellila épuisée au sortir de la communauté désoeuvrante Au plaisir de vous décevoir je vous abandonnerai là en une marche immobile Je resterai au plus loin de moi Au plaisir de vous décevoir je m'abandonnerai là en un voyage immobile je resterai au plus loin de moi Vita activa / Vita democratica
12.
Je ne suis rien en moi-même je ne suis que le désir du peuple les deux corps du roi dans ses doubles funérailles Je suis l'autre qui voit dans la magie des images je suis celui qui sait dans le bruit du monde Je suis celui qui t'éloigne du scandale du septième titre et je te protège de la déliaison meurtrière L'enseignant superbe à distance des passions premières La simplicité du slogan suprême Je suis la voix du corps unifié la distribution policière des temps consensuels Je suis la voix de l'unité l'art de faire avec les hommes providentiels Je suis dans le procès le gardien qui ne garde rien et comment atteindre un lieu où tu te trouves déjà? Je suis l'autre qui comprend le messager et l'interprète Je suis celui qui vient partager le sensible Je suis l'absence de vide un rire pré-enregistré la machine dans ton salon qui parle à ta place Je suis Timisoara le cul et les seins de la vedette qui répéte à l'infini le slogan suprême Je suis celui qui sait pour tous ceux qui ne savent pas Celui qui comprend pour tous ceux qui ne comprennent pas Je suis celui qui parle pour tous ceux qui ne parlent pas La preuve de votre ignorance la preuve de l'inégalité
13.
A cause du forfait du Cameroun du sud y avait que trois équipes pour la première compétition Un peu plus de monde pour la deuxième édition: des syriens des kurdes En finale 2-0 pour les padaniens En finale 2-0 face aux araméens L'équipe du Tibet recherche un sponsor et montée en puissance de l'Occitanie Grande première du Sahara occidental Première également pour le Darfour et l'Zanzibar En finale 2-0 pour les padaniens face au Kurdistan irakien On attend encore la Tchétchénie la Catalogne le Groënland et Wallis et Futuna
14.
02:23
Cila Tu sais tous les milieux sont à fuir nous sommes tous des enfants morts sans baptême Tu sais tous les cercles sont à fuir alors oublie leur dernier jugement "Tu sais tous les centres sont à fuir" dit le faible démon sans assistance "Tu sais tous les marquages sont à fuir" disent les Anges qui n'écrivent rien Je te demande de me laisser partir Cila "Tu sais tous les milieux sont à fuir" chantait quelqu'un à son avantage Tu sais tous les visages sont à fuir alors efface les lignes du partage "Tu sais tous les marquages sont à fuir" disent les sources qui n'écrivent rien Je te demande de me laisser partir Cila Tous les milieux sont à fuir Tous les visages sont à fuir Tous les marquages sont à fuir à notre avantage Je te demande de me laisser partir
15.
03:18
Alors tu trembles tu pleures grande fiction périmée puissance meurtrie qui refuse d'admettre son déclin Tous la même vie la même chanson le même slogan et le même film la même information et le même repli dans la haine Alors tu trembles tu pleures les immigrés t'inquiètent pensée magique à la conquête de son destin astral Alors tu penses même langue même culture même territoire Classification d'insectes et ré-écriture de l'histoire Pauvre unité nationale et raciste Tu te promènes dans la rue avec ton cadavre sur le dos Triste unité cherchant du semblable En inscription sur les corps: "les droits du sol et du sang" Alors tu trembles tu pleures tradition délirée du ciel tu attends les dividendes de la guerre froide Tous la même vie la même chanson le même slogan et le même film le même intérieur et le même repli dans la PEUR Tu penses : "défaite / victoire pas de morale pour la cause" et tu te cherches une origine dans l'excrément impérial Sujet pur sois rassuré Tu as de beaux jours devant toi ton illusion vieillissante s'en va garder la frontière Continue de te branler tu as de beaux jours devant toi ferme les yeux sur tous tes crimes les droit de l'homme sont avec toi Jeunesse apatride morte à l'article 2 Jeunesse apatride / mort à l'article 3 Jeunesse apatride / mort à l'article ­2 Jeunesse apatride morte à l'article 3

credits

released April 8, 2014

license

tags

about

CanISay? Records Nantes, France

We are a DIY french punk, hardcore and whatever label and distro.

contact / help

Contact CanISay? Records

Streaming and
Download help

Redeem code

Report this album or account

If you like d+/m-, you may also like: